Prévention routière

Prévention routière

 

Les accidents de circulation restent nombreux et les voitures représentent plus de 80% des véhicules à moteur qui circulent en France. La prévention routière est constituée de tout un ensemble de mesures qui visent à éviter, ou tout au moins à atténuer, les conséquences des accidents de la route. Pour notre auto-école de Reims, conduire en toute sécurité doit être un objectif pour vous, vos proches et les autres automobilistes.

 

L’apprentissage du code de la route

 

Le code de la route n’est pas un ensemble de règles et de panneaux contraignants à respecter. Il s’agit des bases de la conduite automobile, d’un langage commun à tous les usagers. Un simple clignotant oublié peut induire en erreur les véhicules autour de vous quant à votre changement de direction, et c’est l’accident. La prévention routière, c’est avant tout du bon sens.

L’apprentissage du code de la route vous permet de sécuriser vos déplacements. En respectant ces règles de conduite communes à tous, vous limitez les risques d’accident. En 2012, près de 80% des accidents corporels ont impliqués une voiture. Les jeunes conducteurs, titulaires du permis depuis moins de 2 ans, ont 4 fois plus de risque d’être tués sur la route qu’un conducteur « chevronné ». Pensez-y. Découvrez nos formules de code de la route à petits prix.

 

L’entretien de votre véhicule

 

Lorsque votre véhicule est bien entretenu, cela limite les risques de panne, voire d’accident, car il réagit mieux dans une situation difficile. De plus, un entretien régulier, permet de conserver votre « patrimoine », puisque la valeur de la voiture lors de sa revente sera meilleure. Cela fait partie de la prévention routière. Consultez notre auto-école.

Vous devez contrôler régulièrement le niveau d’huile, de liquide de refroidissement, de lave-glace. La vie du moteur dépend en grande partie des fréquences des vidanges. Contrôlez également les feux et plus particulièrement ceux de stop. Il est conseillé aussi de changer vos essuie-glaces chaque année. Encore plus important : suspensions, freins et pneus doivent faire l’objet d’un suivi rigoureux. La qualité des voitures vendues aujourd’hui, liée à un entretien régulier, vous assure de rouler vraiment en toute sécurité. La prévention routière doit être une de vos préoccupations.

 

La vitesse au volant

 

Par beau temps, avec une vue dégagée et aucun radar visible, la tentation est souvent forte d’accélérer un peu. Que vous soyez pressé d’arriver ou simplement parce que vous aimez les sensations fortes, ne succombez-pas à cette tentation. Respectez toujours les limitations de vitesse. La vitesse excessive au volant est à l’origine de 1 collision mortelle sur 4 ! En effet, la vitesse augmente la distance de freinage et la violence des chocs. Ne plaisantez-pas avec la prévention routière.

Attention également la nuit, entre minuit et 4 heures, le risque d’être tué est 3 fois plus important que pendant les autres moments de la journée. Souvenez-vous : rouler vite ne fait gagner que peu de temps, coûte plus cher en essence et met en danger votre vie et celle des autres personnes.

 

Alcool, cannabis et conduite

 

L’alcool diminue les réflexes, provoque une surestimation de vos capacités, rétrécit le champ visuel, augmente la sensibilité à la lumière… Bref, c’est l’ennemi juré du conducteur. On estime qu’un verre d’alcool fait monter le taux d’alcoolémie de 0,20 à 0,25 g en moyenne. Ce dernier peut augmenter encore en fonction de votre état de santé (maladie, fatigue, stress…). L’alcoolémie baisse en moyenne de 0,10 g à 0,15 g d’alcool par litre de sang en 1 heure. Aucun truc ne permet d’éliminer l’alcool plus rapidement, café salé, cuillère d’huile ou autre… Ne plaisantez-pas avec la prévention routière

L’alcool est la 1ère cause de mortalité sur les routes.                                                                                                                        

Le cannabis, lui, provoque des difficultés de concentration, des pertes de coordination, des difficultés à maintenir une trajectoire en ligne droite et à évaluer les distances. La consommation d’alcool associée au cannabis multiplie par 15 le risque d’avoir un accident. Pourquoi prendre tant de risques ? La prévention routière vous informe de ces risques.

 

Le téléphone au volant

 

Vous le savez, téléphoner en conduisant est dangereux. Aujourd’hui, près d’1 accident sur 10 est lié à l’usage du téléphone (conversation, sms, facebook…). Dès que le téléphone émet un son, la concentration du conducteur est totalement détournée de la route. Un conducteur qui téléphone en roulant, a 3 fois plus de risque d’avoir un accident. Le risque est quasiment identique pour un téléphone tenu en main ou avec un kit mains-libres !

Lire un texto oblige à quitter la route des yeux pendant environ 5 secondes, soit le temps de parcourir plus de 100 mètres (un terrain de foot !). Si vraiment vous devez répondre (appel, sms, mail…), choisissez de vous garer dans un endroit prévu pour le stationnement ou demandez à un passager de le faire pour vous. La prévention routière, c’est vital.

 

Le non port de la ceinture de sécurité

 

Que ce soit par inadvertance ou par acte de rébellion, la loi considère le port de la ceinture de sécurité comme obligatoire dès lors qu’une voiture est en circulation, et ce pendant toute la durée du trajet. En plus de l’amende et du retrait de points que vous risquez, c’est votre vie que vous mettez en danger, que vous soyez conducteur, passager avant ou arrière !

Sans ceinture, vous risquez l’éjection du véhicule par le pare-brise avant, arrière ou les ouvertures latérales. Sachez que dans un choc frontal, à 70 km/heure, un adulte de 60 kg se transforme en projectile de 1,8 tonne. Mettre sa ceinture de sécurité, ce n’est pas de la prévention routière, c’est juste du bon sens.

 

Les stages de récupération de points

 

Que ce soit dans un cadre obligatoire ou de vous-même, il vous est possible de récupérer des points sur votre permis de conduire. Le mieux étant évidemment de ne pas en perdre. Pour cela, vous devez effectuer un stage de récupération de points de permis. Le plus souvent, dans le cadre de la prévention routière, il se déroule sur 2 journées consécutives de 7h chacune et rassemble un groupe de 6 à 20 conducteurs.

Une participation active est demandée, les thèmes abordés sont notamment la sécurité routière, la vitesse, l’alcool et la conduite. A l’issue du stage, vous récupérerez jusqu’à 4 points sur votre permis de conduire, dès le lendemain. Attention : vous ne pouvez effectuer qu’un seul stage par an.

 

Retour en haut